Elaborer une stratégie de communication Social Media constitue la base de toute communication sur les réseaux sociaux, mais cela nécessite un peu d’observation et de réflexion, et forcément cela demande … un peu de temps. C’est pourtant ce que beaucoup de professionnels oublient de faire et commencent directement en ouvrant leur page Facebook ou en créant leur compte sur Instagram avant d’établir une vraie stratégie.

La “stratégie” est un bien grand mot, je vous l’accorde ! Elle repose avant tout sur du bon sens et sur les fondamentaux du marketing traditionnel :

 “Envoyer le bon message à la bonne personne au bon moment”.

Rien de nouveau sous le soleil, me direz-vous, mais encore faut-il prendre le temps :

  • d’identifier cette bonne personne
  • de réfléchir au bon message
  • de trouver ce bon moment

Alors avant de foncer sur les réseaux sociaux les plus populaires et de vous rendre compte que ce n’est pas si facile de trouver toutes les semaines quelque chose d’intéressant à dire et de vous décourager au bout de quelques mois, prenez le temps de réfléchir !

Nous vous proposons ci-dessous les 5 étapes fondamentales d’une bonne stratégie de communication sur les réseaux sociaux !

1. Identifiez vos cibles

En premier lieu, il convient de bien cerner à qui vous souhaitez vous adresser. Vous l’avez certainement en tête, mais l’écrire noir sur blanc peut vous permettre d’y voir plus clair par la suite.

Souvent la cible que l’on se fixe est assez large, alors peut-être faut-il affiner un peu… Avez-vous qu’une seule cible ? Si vous en avez plusieurs, y en a-t-il une qui vous semble plus prioritaire ? Ou bien peut-être plus réceptive à la communication digitale ? C’est peut-être sur ce type de profils qu’il faudra dans un premier temps focaliser vos efforts !

Conseil : construisez un portrait-robot de chacune de vos cibles ! C’est ce qu’on appelle faire des personas dans le “langage marketing”. Listez leurs :

  • Caractéristiques : âge, sexe, localisation, …
  • Centres d’intérêts : infos, conseils pro, divertissement, … + les thématiques qui les intéressent
  • Comportements : achats, numérique, …

Cette étape va déjà vous donner une forte indication sur le média qui sera le plus approprié pour les toucher.

Si votre cible est une jeune femme de 25 ans, citadine, qui aime la mode, vous pourrez lui parler plus facilement sur Instagram. En revanche, si votre cible est un directeur des achats d’une grosse PME, entre 35 et 50 ans, vous pourrez l’interpeller plus sûrement sur LinkedIn.

Par ailleurs, le fait de bien connaître les centre d’intérêts et les comportements de vos cibles va vous aider à trouver du contenu à diffuser sur les réseaux pour les accrocher et les intéresser.

2. Définissez vos objectifs

Pour chacune de vos cibles, examinez maintenant vos objectifs. Bien entendu, votre objectif global va être de développer votre chiffres d’affaires. Mais sur les réseaux sociaux, il faudra être patient, transformer un fan ou un abonné en client, peut prendre beaucoup de temps.

Le but premier d’une communication Social Media est avant tout de se faire connaître, développer sa notoriété. Mais cet objectif global nécessitera de créer du lien avec sa communauté, d’interagir avec ses fans. La clé d’une communication digitale réussie passe par un échange conversationnel ! Sur les réseaux sociaux, il ne s’agit pas de présenter constamment ses produits ou ses services et de communiquer de manière verticale, comme on peut le faire sur les autres médias traditionnels (presses, TV, …), il faut aussi être à l’écoute et échanger.

Conseil : Définissez des objectifs les plus précis possibles et tenter d’identifier quels indicateurs pourront vous aider à évaluer si vous les aurez atteints dans 3, 6 ou 12 mois.

Par exemple, vous lancez votre marque et souhaitez la faire connaître ? Dans un premier temps, surveillez le nombre de personnes atteintes par vos publications (c’est-à-dire la couverture sur Facebook et Instagram, les impressions sur Twitter et LinkedIn) d’une part, et la taille de votre communauté, d’autre part.

3. Choisissez les réseaux sociaux pertinents

Une fois ces deux premières étapes effectuées, vous devenez être en capacité de choisir sur quel réseau social vous devez concentrer vos efforts. Peut-être que plusieurs seront pertinents, mais là encore fixez-vous des objectifs atteignables ! Il vaut mieux être présent seulement sur un seul réseau et développer sa stratégie de manière méthodique et organisée, puis au fil du temps quand vous serez plus à l’aise vous pourrez dupliquer et adapter votre communication sur une autre réseau pour pouvoir toucher une audience un peu plus large.

Choisir un réseau social

Si Facebook est le media de masse, qui permet d’atteindre encore une cible très large, Instagram s’adressera à une audience plus jeune et qui cherche à se divertir avant tout. C’est encore plus vrai pour Snapchat et TikTok qui regroupent des utilisateurs encore plus jeunes. Pinterest s’adresse à une audience très féminine et sera utile pour augmenter son trafic vers son site Internet.

Les cibles de professionnelles, quant à elles, seront plus faciles à atteindre via LinkedIn et Twitter, bien entendu.

Conseil : Pour plus de détails sur les usages de ces différents médias, n’hésitez pas à consulter nos articles précédents sur les réseaux sociaux.

4. Elaborez une stratégie de contenu

Le plus dur reste encore à venir : créer sa page Facebook ou son compte Instagram ne vous prendra que quelques minutes, mais il va falloir maintenant construire une communauté et l’animer !

a) Élaborer une ligne éditoriale

Pour cela, définissez quelle sera votre ligne éditoriale. Comme dans un journal, interrogez-vous sur ce que vous allez dire. Posez-vous les questions suivantes :

  • Quel message vous voulez faire passer à votre cible ?
  • Comment voulez-vous être perçu par vos prospects ?
  • Avez-vous réfléchi à votre ADN de marque ? Vos valeurs ?
  • Quelle est votre histoire ? Comment pouvez-vous la raconter ?
  • Qu’est-ce qui intéresse votre cible ? A quoi est-elle sensible ?

Les réponses à ces questions doivent inspirer votre communication sur les réseaux sociaux et vous donner des idées sur quels types de contenus vous allez diffuser :

  • Sur le fond : des conseils, des infos, des études, des bons plans, de l’actualité, du divertissement …. ?
  • Sur la forme : des liens vers articles, des visuels (photos, infographies, gif, …), des vidéos (en direct, des tutos, des témoignages, …), des sondages, des événements, … ?

b) Mettez en place un planning éditorial et une fréquence de publication

Organisez dans un agenda vos publications en fonction des événements externes (les fêtes de fin d’années, les vacances scolaires, les soldes, le congrès de votre secteur d’activité, …) et vos événements internes (le lancement d’un produit, une journée porte ouverte, l’organisation d’un atelier, la réception d’une marchandise …).

Le support n’a pas beaucoup d’importance : carnet papier, Google Agenda, ficher Excel, outils spécifiques (Hootsuite, Trello, …). L’essentiel est que vous preniez l’habitude de le tenir à jour et de planifier chaque semaine, chaque mois ce que vous allez publier.

Ainsi, ce sera plus facile d’évaluer la bonne fréquence. Cela dépendra bien sûr du média retenu. Twitter nécessitera d’être beaucoup plus actif que LinkedIn, par exemple.

Tous les jours ? C’est très ambitieux ! Deux à trois fois par semaine, c’est déjà bien. L’essentiel est d’avoir quelque chose à dire et que ce quelque chose intéresse votre communauté.

Une chose est sûre : il faut privilégier la régularité.

c) Organisez votre veille en ligne

Une façon de trouver du contenu à diffuser régulièrement est de mettre en place une veille sur votre secteur d’activité et sur les thématiques qui intéressent votre cible. Deux types de veille sont possible sur Internet :

  • Par mot-clé : via Google Alerts, par exemple, ou en suivant les hashtags sur Twitter, Instagram et même LinkedIn
  • Par source : en répertoriant les blogs et les sites qui diffusent du contenu en lien avec vos thématiques, grâce à des agrégateurs de flux, comme Feedly par exemple.

Parcourez notre précédent article 7 outils pour organiser votre veille sur le Web.

Conseil : Pensez à regarder ce que fait la concurrence ! Observez comment les principaux acteurs de votre secteur activité animent leurs réseaux sociaux : sur quels médias sont-ils présents ? Quel type de contenus partagent-ils ? A quelle fréquence ? Leur communication vous paraît-elle efficace ? Autrement dit, est-ce que leur communauté est engagée, est-ce qu’elle grossit ?

5. Évaluez vos actions

Une fois la mise en œuvre de votre stratégie de contenu effectuée, il faudra être capable de mesurer si les actions menées ont permis d’atteindre les objectifs que vous êtes fixés au début ou pas. Ce n’est pas forcément le plus simple, car l’objectif de “notoriété“, d'”image de marque“, par définition, est difficilement quantifiable.

Toutefois, l’avantage des outils web est d’offrir un panel de statistiques qui permettent d’évaluer :

  • le nombre de personnes qui ont vu vos communications,
  • le nombre de personnes qui ont réagi à ces communications,
  • le nombre de personnes qui sont venues sur votre site grâce aux réseaux sociaux,
  • Etc,…

Ainsi, sur chaque média, essayez d’identifier le ou les indicateur(s) qui vous permettent de mesurer la portée de vos publications et surtout leur évolution dans le temps.

Conseil : Privilégiez la qualité à la quantité ! Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir une compte Instagram avec 10 000 abonnés en une semaine, mais il conviendra de surveiller si le nombre d’abonnés progresse régulièrement au fil des semaines et surtout si ces abonnés interagissent souvent avec les publications.

Enfin, n’ouliez pas de garder à l’esprit que les choses évoluent et que rien n’est jamais écrit dans le marbre surtout sur le Web ! C’est en faisant qu’on apprend, alors lancez-vous et “Test & Learn” !

Julie ALBENQUE