Lorsque vous écrivez pour le web, vous devez avant tout écrire pour l’internaute tout en prenant en compte les critères des moteurs de recherche. Ces derniers sont nombreux et doivent être respectés afin d’optimiser votre référencement et ainsi obtenir un bon positionnement dans les résultats des moteurs de recherche.

La rédaction pour les internautes

Définissez votre cible

Avant de commencer à rédiger votre article, il est impératif que vous définissiez la cible à laquelle vous souhaitez vous adresser. Vous devez donc vous demander quelles sont ses attentes, ses besoins (« que vient-elle chercher sur mon site »), ses centres d’intérêt et ses valeurs.

http://webzako.fr/wp-content/uploads/2017/05/écrire-pour-le-web-cible.jpg

Adaptez-vous au profil de l’internaute

Une fois définie, il faut adapter votre écriture au profil de l’internaute. Montrez vous convaincant en démontrant ce que vous avancez par des arguments logiques afin de prouver votre expertise. Vous devez rester clair et rendre votre contenu accessible en simplifiant les concepts que vous évoquez. Il est primordial de garder en tête que vous écrivez pour apporter des réponses aux internautes. Soyez pédagogue et utile sans utiliser un vocabulaire que votre cible ne pourrait pas comprendre.

Ecrivez selon le concept de la pyramide inversée

La pyramide inversée est une technique d’écriture qui consiste à délivrer rapidement les informations les plus importantes pour aller vers les plus détaillées.

Le châpo de votre article doit donc donner envie au lecteur de poursuivre sa lecture. Vous devez aller à l’essentiel et lui délivrer les réponses qu’il vient chercher. L’accroche de votre article doit donc répondre aux questions suivantes : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Combien ?

Il faut ensuite développer cette accroche dans le corps de l’article de manière détaillée, argumentée et illustrée (photos, vidéos, liens externes ou internes).

Enfin, la fin de votre article doit délivrer des informations « pratiques », tels que des liens utiles, des informations sur l’auteur ou encore des documents à télécharger.

écrire pour le web : la pyramide inversée

Ecrivez de manière simplifiée

Lorsque l’on écrit pour le web, il est impératif de formuler des phrases simples.  Rappelez-vous que l’internaute lit sur son écran et que sa lecture est inconfortable. Privilégiez donc les phrases actives plutôt que passives et évitez les mots trop longs, compliqués ou inutiles.

Créez une mise en page aérée

Ecrire efficacement pour le web nécessite de suivre certaines bonnes pratiques en matière de mise en page :

  •         Utilisez des listes plutôt que des blocs de texte
  •         Alignez le texte à gauche au lieu de le justifier
  •         Aérez vos paragraphes
  •         Valorisez vos mots-clés et vos titres en les mettant en gras
  •         Utilisez une taille de police adaptée au web (minimum 11)

Optimisez le référencement naturel pour les moteurs de recherche

Un sujet unique par page – mot-clé :

Chaque page web doit avoir une thématique unique pour la clarté du lecteur et des moteurs de recherche. Ainsi, vous devez définir un seul mot-clé par page. La densité du mot-clé doit être répartie de la manière suivante :

  • Une fois dans le titre <H1>
  • Une fois dans les premiers mots de la première phrase
  • Une fois dans le premier sous-titre <H2>
  • Dans la balise <title> des liens
  • Dans la balise <alt> des images (texte alternatif)

Vous devez essayer de respecter cette occurrence et faire attention de ne pas répéter abusivement le mot-clé. En effet, Google repère les abus et peut vous pénaliser. Optez plutôt pour l’utilisation de synonymes.

Optimisez le titre de l’article

Afin d’attirer l’attention du lecteur et lui donner envie de lire votre article, votre titre doit être accrocheur. Pour être performant, il est idéal que le début de votre titre contienne le mot-clé. Sa longueur doit être au minimum de 4 mots et ne doit pas en excéder 10.

Illustrez l’article

Afin de rendre la page plus attrayante, ajoutez des images dans votre article. Elles apporteront des compléments d’informations et aideront les lecteurs à mieux les assimiler. Vous devez également optimiser les images en intégrant vos mots-clés dans les catégories suivantes :

  • Nom du fichier
  • Texte alternatif (balise alt)
  • Légende de l’image
  • Texte situé à proximité de l’image

écrire pour le web : optimiser vos balises

Enfin, afin de viraliser la page, il est préférable d’insérer une image « à la une ». Ainsi, lorsque vous ferez un copier-coller de votre article sur les réseaux sociaux, l’image à la une s’affichera, rendant ainsi la publication plus attractive pour les internautes.

Faites des liens hypertextes

Afin de garantir votre visibilité aux yeux de Google, vous devez créer du maillage en proposant à vos lecteurs des ressources d’informations complémentaires. Pour cela, il vous suffit de créer des liens vers des sites externes sur le même sujet que traite votre article. Les liens doivent être utilisés à bon escient et doivent apporter de la valeur ajoutée.  Pensez à toujours citer vos sources. Vous devez également bien choisir l’ancre du lien (mots sur lesquels figure le lien) qui doit être composée de 4 à 5 mots maximum.

Insérez des liens

Le maillage interne permet à Google de mieux comprendre la structure de votre site. Vous devez créer des liens entre les différents articles de la même catégorie. Pensez aussi à faire des liens vers les pages mères de vos articles pour une meilleure compréhension de votre site par Google.

Rédigez un châpo

Le châpo est le premier paragraphe de votre article. Il doit résumer l’article et donner l’information la plus importante de votre sujet. D’une longueur assez courte, le châpo doit contenir les mots clés ainsi que différentes formulations du sujet abordé.

Structurez le corps du texte

Il est important de structurer le texte en différents paragraphes pour le rendre plus compréhensible à la fois pour les lecteurs et les moteurs de recherche. Pour cela, il est essentiel d’utiliser les différents niveaux de sous titres :

  • un <h1> (Titre 1) ,
  • plusieurs <h2> (Titre 2) e
  • éventuellement plusieurs <h3> (Titre 3)

Le texte devra être ensuite balisé à l’intérieur des paragraphes <p>. Une seule idée par paragraphe est préconisée.

Optimisez l’URL de l’article

Les URL de vos articles ne doivent pas être trop longues.  Elle doivent contenir impérativement les mots-clés, séparés par des tirets.

Ecrire pour le web suggère de créer du contenu varié

Diversifiez au maximum le type de contenu que vous proposez. Voici quelques idées de type de contenu :

  • Interviews portraits
  • Comptes rendus, reportages d’événements
  • Analyses d’études, d’infographies ou d’articles
  • Conseils ou astuces sous forme de “top” ou de “liste”
  • Traductions d’articles
  • Tutoriels
  • Actualités
  • Ecrire une série d’article (principe du fil rouge)

Afin de garantir un bon référencement et de fidéliser le lecteur, il conviendra de respecter un rythme de publication régulier, préalablement défini à l’aide d’un planning éditorial. Lorsque l’on écrit pour le web, il est donc important de rédiger pour les visiteurs et les robots de recherche mais il faut toujours garder à l’esprit que l’on écrit avant tout pour les internautes.

Deborah MARCHAND

Content & Community manager assistante